mardi 22 février 2011

Que le Printemps arrive!

Je pense que vous serez d'accord avec moi si j'écris que le temps que nous passons en observations sur le terrain est loin d'être du temps perdu. Plus nous pouvons en passer avec la Nature, plus nous la connaissons, plus nous l'aimons, plus nous la respectons.



J'ai pris ces photos récemment.
Cliquez sur elles pour les agrandir.


Croyez-le ou non, ceci est de la neige.



Vestige de Clématite.



Ceci est également de la neige.


Si, par mes photos, ne serais-ce qu'une seule, je peux faire croître un tant soit peu dans la conscience des humains, ne serait-ce qu'un seul, le respect envers la Nature et ses Habitants, je n'aurai pas vécu en vain. Aussi fugaces et éphémères que soient nos vies, il est impératif que nous leur donnions un sens et un but. La Nature n'est peut-être qu'une grandiose illusion mais il nous incombe de chercher et de découvrir ce qui se cache derrière Elle. Dans le long procesus de l'évolution, la Vérité s'est fabriquée des véhicules de plus en plus aptes pour Se manifester. Naissance, croissance, dégénérescence, mort sont là et pour le ver de terre et pour l'homme et pour la civilisation. Notre tâche consiste à trouver, à connaître et à posséder ce qui est éternel, la conscience et la nature de ce qui est éternel, et de vivre là pour l'éternité.



Première visite au Champ des Possibles.
Il faisait froid en saperlipopette!


C'est fou ce qu'on peut voir lorsqu'on s'attarde un peu.


Lorsque je regarde une de mes photos, tous les souvenirs qui y sont rattachés remontent à la surface. J'aimerais bien prendre quelques clichés potables de la Beauté, de l'Harmonie et de la Béatitude. Ça me ferait de beaux souvenirs à faire remonter à la surface dans mes moments de lassitude ou de découragement.
Au bout du compte, si je ne trouve rien, au moins je n'aurai rien trouvé, ce qui est déjà quelque chose.




video
Printemps 2006, Montréal.




Mes sites de photos:



1 commentaire:

  1. Le silence des photos est le plus loquace des langages, comme une générosité sans bornes.

    RépondreSupprimer